L’ASCQ en collaboration avec la Croix-rouge Canadienne a offert une entrevue à l’émission Salut, Bonjour à cet effet!

Et maintenant, le 15 octobre 2015 est derrière nous. Pour ceux qui ont pratiqué l’exercice avec brio, bravo et merci de votre précieuse participation!

Si vous n’avez pas été en mesure de pratiquer les 3 gestes à poser lors d’un séisme, n’avez pas préparer un plan et une trousse d’urgence 72hres, il est toujours temps de vous y affairer. Le site web de la Grande Secousse regorge d’information pour vous appuyer www.grandesecousse.org

C’est un rendez-vous l’an prochain!   Date précise au niveau planétaire à suivre.

 

Historique

L’ASCQ vous invite à vous joindre à des milliers de personnes qui vont « se baisser, s’abriter et s’agripper » lors de la Grande Secousse du Québec le 15 octobre prochain à 10 h 15!

Nous reconnaissons de plus en plus l’importance de l’information, la sensibilisation et la préparation de la population face aux aléas. L’évolution du contexte social, environnemental et technologique entraîne l’augmentation des sinistres tant en nombre qu’en impact sur la population.

L’exercice de sensibilisation d’envergure internationale « ShakeOut » ou « Grande Secousse » en chiffres:

  • Lors du premier exercice québécois la « Grande Secousse » à Charlevoix tenu en 2013, plus de 13 000 participants se sont joint aux près de 20 millions de personnes à travers le monde et ont répété les gestes de « se baisser, s’abriter et s’agripper ».
  • En 2014, l’exercice de la Grande secousse se déployait sur la province du Québec. Plus de 150 000 participants au Québec ont procédé à l’exercice.
  • Cette année, l’objectif est d’atteindre 250 000 participants!

La préparation physique et l’exécution de l’exercice sont simples, ce qui contribue à sa popularité sans cesse croissante.

De plus, cet exercice est une occasion privilégiée de sensibiliser la population aux autres dimensions entourant une situation d’exception, notamment constituer une trousse d’urgence, sécuriser sa résidence afin de réduire les dommages et confronter certaines fausses croyances comme celle que l’on doive se réfugier dans un cadrage de porte en cas de séisme.

Pour vous inscrire, visitez le www.grandesecousse.org